find nature home accueil










            
L'oeuf ou l'enveloppe ? (concept du jeu télévisé "La poule aux oeufs d'or")

Le sénateur Paul J. Massicotte, promoteur du projet immobilier La Futaie affirme que ce dernier sera conforme aux règlements et lois. Est-ce que cela en fera pour autant un projet qui est conforme à l’éthique environnementale ainsi qu’à la santé et à l’intérêt des générations actuelles et à venir de la biodiversité et de la très grande majorité des citoyens? La question est lancée...

Aussi, après avoir pris connaissance des propos du sénateur Massicotte qui exprimait son désir inébranlable de poursuivre son projet malgré les multiples avis contraires, j’en suis venu à me demander s’il était d'abord intéressé par:

  1. “L’œuf”: le projet lui-même, à savoir, construire 30 maisons luxueuses en remplacement d’une forêt inestimable (voir photos), la Forêt des Hirondelles, plus que centenaire, annexée au Parc National de St-Bruno, abritant des espèces menacées et située en plein cœur d'un corridor forestier migratoire (ceinture verte)

  2. ou

  3. “L’enveloppe”: i.e. l'argent qu'il pourra tirer du projet La Futaie ???

Si c'est l'argent (j’ose l'espérer), à combien est évalué le profit que le sénateur Massicotte s’attend obtenir? Supposons un montant de X $. Alors, ne pourrions-nous pas créer un fond permettant de ramasser cet argent au moyen d’une campagne de financement? Je suis conscient qu’un Lavothon ne serait pas suffisant... Cela dit, une fois le montant X$ atteint, le Ministère de l'environnement du Québec pourrait être mandaté afin d’acheter le terrain au sénateur pour qu'il puisse enfin protéger la Forêt des Hirondelles, la “zoner” adéquatement et l'ajouter au Parc National de St-Bruno.

Ainsi, on pourrait ramasser le montant nécessaire à l’aide de dons de particuliers comme vous et moi, d’ONG, d’entreprises privées, d’un mécène comme M. “Éco Logique”, et même, pourquoi pas, le Gouvernement du Québec lui-même qui pourrait exprimer par cet appui, son désir de mettre l’environnement à la place qui doit lui revenir dans ses priorités, de respecter les recommandations du “Plan Métropolitain d’Aménagement et de Développement (sommaire)” et le désir d’une grande proportion de la population Québécoise...

Si tout ce qui a été tenté n’a pu faire changer d'idée M. Massicotte, peut-être que l'argent le pourrait? Pour ce qui est des taxes “perdues” à St-Bruno, il serait toujours possible de transférer ce projet à un endroit moins critique pour l'environnement; qu’il s’agisse de 30 maisons luxueuses pour le 1% de la population ou 300 maisons pour le 99% restant, peu importe... De cette façon, le maire de St-Bruno, M. Claude Benjamin, les entrepreneurs et autres ressources impliquées y trouveraient également leur compte...

Je ne suis pas un expert en la matière et il y a peut-être des choses à revoir dans cette idée mais je tenais à soumettre celle-ci afin de susciter une réflexion et de voir s’il y a un espoir possible de ce coté...

Avis aux intéressés, vous pouvez:
  • Joindre le Regroupement des citoyens pour la sauvegarde de la Forêt des Hirondelles sur Facebook ici : lien

    et

  • Signer la pétition ici : lien

Autres infos:


Merci à tous!


Michel Lamarche, v1: 2012-02-08, v2: 2012-02-16, v3: 2012-03-08



Photo chouette rayée

Chouette rayée, Barred Owl, Parc National de St-Bruno




Photo chouette rayée

Grand pic, Pileated Woodpecker, Forêt des hirondelles



Autres photos



À gauche de l'affiche jaune: le Parc National de St-Bruno, à droite: la Forêt des Hirondelles, St-Bruno (Québec), 2012-02-12




Affiche jaune visible en bas au centre de la photo #2, Forêt des Hirondelles, St-Bruno (Québec), 2012-02-12




Forêt des Hirondelles, St-Bruno (Québec), 2012-02-12












Copyright © 2002-2017 Michel Lamarche. Tous droits réservés. All rights reserved.    |    Dernière mise à jour. Last update: 2017-01-03