cart
English













L A   N A T U R E


Nous dépendons d'elle, elle dépend de nous...


Nouveautés:


Photo nouveautée

Année 2018 :


- Canard branchu, page Oiseaux (2018-10-20)
- Harle couronné, page Oiseaux (2018-10-17)
- Paruline à couronne blanche, page Oiseaux (2018-10-12)
- Paruline obscure, page Oiseaux (2018-10-06)
- Petit-duc maculé, page Oiseaux (2018-10-04)
- Page couverture QO, page Partenaires (2018-10-02)
- Cormoran à aigrettes, page Oiseaux (2018-10-02)
- Paruline à joues grises, page Oiseaux (2018-09-30)
- FindNature.com désormais "mobile amical" (2018-09-27)
- Nouvelle page d'accueil et logo (2018-09-16)
- FindNature.com est désormais certifié sécuritaire
- Plongeon catmarin, page Oiseaux (2018-08-13)
- Macareux moine, page Oiseaux (2018-08-11)
- Petit pingouin, page Oiseaux (2018-08-09)
- Faucon pèlerin, page Oiseaux (2018-07-17)
- Plongeon huard, page Oiseaux (2018-07-04)
- Goglu des prés, page Oiseaux (2018-06-28)
- Sterne pierregarin, page Oiseaux (2018-06-28)
- Grèbe jougris, page Oiseaux (2018-06-25)
- Cygne tuberculé, page Oiseaux (2018-06-24)
- Huîtrier d'Amérique, page Oiseaux (2018-06-18)
- Ouaouaron, page Faune (2018-06-18)
- Canard souchet, page Oiseaux (2018-06-01)
- Guifette noire, page Oiseaux (2018-06-01)
- Canard chipeau, page Oiseaux (2018-06-01)
- Fuligule à tête rouge, page Oiseaux (2018-05-31)
- Phalarope à bec étroit, page Oiseaux (2018-05-31)
- Troglodyte des marais, page Oiseaux (2018-05-26)
- Paruline à collier, page Oiseaux (2018-05-25)
- Paruline jaune, page Oiseaux (2018-05-25)
- Grand Héron, page Oiseaux (2018-05-16)
- Grande aigrette, page Oiseaux (2018-05-14)
- Grèbe esclavon, page Oiseaux (2018-05-09)
- Pélican brun, page Oiseaux (2018-05-09)
- Frégate superbe, page Oiseaux (2018-05-09)

FindNature.com - Statistiques :


En date du 2018-08-17: Plus de 6,3 millions de pages accédées par près de 2 millions d'internautes provenant de plus de 80 pays.



Vidéo HD dédié à: 'Humanité et Biodiversité':



"Arrêter le temps... Hymne à la Nature en mouvement..."



Photos: Michel Lamarche, Musique: Robert Len, Postface: Hubert Reeves



Un environnement à admirer, respecter et protéger !



À travers nos yeux, fenêtres de notre conscience, la nature prend toute sa valeur!

De tous les êtres vivants sur la Terre, l'humain est le seul à posséder un cerveau suffisamment évolué pour lui permettre de prendre conscience et d'apprécier l'univers auquel il appartient. Pourtant, à l'échelle du temps, la présence de l'homme y est tout à fait insignifiante. Pour s'en faire une idée, il suffit d'imaginer que si l'on ramenait l'âge de la Terre à une seule journée, l'Homo sapiens n'y serait apparu qu'autour de minuit moins une seconde...

Au niveau de la taille, la comparaison serait encore plus remarquable... Voilà une belle leçon de modestie pour nous. Néanmoins, dans l'univers connu à ce jour, l'homme est au sommet de l'évolution en terme d'intelligence, de complexité et de conscience... Ce sont des extrêmes qui devraient nous faire réfléchir face à notre rôle sur la Terre et en particulier, face à la nature.

Comme M. Hubert Reeves le soulève régulièrement dans ses livres, cours et conférences, l'homme n'aurait pu exister sans les attributs de dimension astronomique de l'Univers. Par exemple, pour réaliser à quel point nous sommes liés aux étoiles, il suffit par exemple de savoir que les atomes dont nous sommes constitués ont pris naissance au coeur des étoiles (à des températures de plusieurs dizaines de millions de degrés...) et qu'elles n'ont pu être "libérées" qu'à la "mort" de ces dernières (après une durée de vie qui peut se chiffrer en milliards d'années...). À ce titre, son expression "enfants du cosmos" pour désigner les êtres humains est tout à fait appropriée.

Cette intelligence que nous avons "hérité" de l'univers (ou Dieu) nous donne la capacité d'engendrer les plus beaux comme les plus horribles comportements. D'une part, elle nous donne la capacité d'apprécier et protéger cette merveilleuse nature qui nous entoure; elle-même héritage, tout comme nous de cet univers. À ce titre, la culture hindouiste décrit de façon imagée que "les pierres et les étoiles sont nos soeurs...". D'autre part, cette "intelligence" (sens plutôt tordu ici) nous permet également de mettre à risque en quelques dizaines d'années, ce qui a pris des millions d'années à construire.

Pensons par exemple à l'effet de serre provoqué par les gaz carboniques, aux pêches effrénées, à la fonte des calottes polaires, à la destruction de la couche d'ozone, à la menace d'une multitude d'espèces vivantes, etc...

Si cette fameuse intelligence, attribut de l'homme s'il en est un, n'est pas guidée par une conscience planétaire et un sens de la responsabilité individuelle, nous courrons à la catastrophe, et ce, plus vite, il faut craindre, que plusieurs laissent entendre...

Il suffit de remarquer les changements climatiques récents pour constater à quel point ces phénomènes s'accélèrent de façon préoccupante. Pourtant, plusieurs puissances, gouvernements, monopoles ne s'en préoccupent pas (ou pas assez...) et ne pensent qu'aux profits à court terme. Il suffit de donner pour exemple l'accord de Kyoto qui n'a pas été ratifié par des nations aussi importantes que les États-Unis, l'Australie et la Chine... Il y a de quoi se demander de quel genre de planète hériterons nos enfants et petits enfants si rien ne change.

On donne pour excuse à cette inertie qu'il y a des impacts économiques importants à appliquer des mesures environnementales. Cependant, à chaque année qui s'écoule, les coûts d'intervention sont de plus en plus importants, sans compter qu'il sera dans de trop nombreux cas, déjà trop tard pour la survie de nombreux écosystèmes et espèces vivantes. Pensons aux coûts financiers et en vies humaines provoqués par les tornades, ouragans, sécheresses, inondations, incendies de plus en plus violents et fréquents, sans compter d'autres phénomènes comme la disparition accélérée des terres arables, de la forêt amazonienne (poumon de notre planète), des sources d'eau douce, etc...

"Cessons de nous dissimuler l'état de
danger dans lequel se trouve la terre, ou
de prétendre que protéger l'environnement
coûte trop cher, quand nous savons très
bien que ne rien faire coûtera bien plus
cher encore !"

Kofi Annan
Ex secrétaire général de l'ONU



À titre d'espèce la plus intelligente de la planète, il nous revient la responsabilité de protéger cette dernière ainsi que tous les êtres vivants qui l'habitent et l'habiteront afin que nous puissions un jour porter aussi le titre d'espèce la plus en harmonie avec la Nature... Or, sur le principe que "plus on apprécie, plus on a le goût de protéger", Ce site veut contribuer, à sa modeste façon, à l'objectif de faire apprécier la beauté de cette précieuse nature, à faire prendre conscience de son importance, sa fragilité et à sensibiliser tous et chacun à l'urgence de se responsabiliser pour faire sa contribution, si petite soit-elle.

Même si cela ne peut sembler qu'une toute petite goutte d'eau dans l'immensité, rappelons-nous que les océans ont été remplis petit à petit par ces dernières... et que " Vivre sans espoir, c'est cesser de vivre !" comme le souligne si bien Dostoïevski.

Les yeux étant une fenêtre importante de la conscience, je vous souhaite donc de belles observations et de belles découvertes...

Michel Lamarche


Bulletins :



- Bulletin #12 - Pourquoi l'économie mondiale en déroute?. (2012-05-28)
- Bulletin #11 - La coopération indisp. à l'Humanité et Biodiv. (2012-04-05)
- Bulletin #10 - Merveilleux oiseaux (vidéo HD) (2012-04-05)
- Bulletin #9 - Arrêter le temps... (vidéo HD) (2012-04-03)
- Bulletin #8 - Recherche et éthique" (2012-03-31)
- Bulletin #7 - Conte: "Le suisse et l'épervier" (2012-03-23)
- Bulletin #6 - Solutions planétaires... (2012-02-17)
- Bulletin #5 - L'Univers expliqué à mes petits-enfants (2012-02-11)
- Bulletin #4 - L'indignation dans une société en crise (2012-02-10)
- Bulletin #3 - L'oeuf ou l'enveloppe? (2012-02-08)
- Bulletin #2 - À l'écoute de la planète (2012-02-02)
- Bulletin #1 - Hausse frais étudiants - MAJ (2012-03-13)



Copyright © 2002-2018 - Michel Lamarche